.

.

30 mars 2016

[FASHION] Etre Gyaru en 2016 ?

Coco Chanel

Hi Gals,

Comment allez-vous ?

Je passe une semaine de vacances parfaite, avec un beau soleil et des projets plein la tête pour ma future maison. J'ai un bon programme pour cette semaine. Pas tellement reposante la semaine. 

Tous les soirs, même durant les vacances, mon petit rituel c'est de suivre les news concernant la mode gyaru. Et pour tout vous avouez les nouvelles ne sont pas bonnes. C'est difficile, aujourd'hui, de trouver des inspirations. Le style a un lien direct avec les tendances de Shibuya... Et les tendances sont minimalistes, simple, sans fioritures. On est loin des styles excentrique, rebelle et sexy des années 2000.


Ce changement a signé la fin de certains magazines comme Egg, Edge, Ageha., Happie nuts... (Ageha & Happie nuts qui sont à nouveau ré-édités) Depuis peu ce sont les marques comme Garula, Ghost of Harlem & dernièrement, CocoLulu qui ferment les boutiques. C'est la dure loi de Shibuya ; soit tu t'adaptes aux nouvelles tendances, soit tu finis sur la touche. [Edit : Oh Apparemment Ghost of Harlem aurait survécu à la fermeture -Click-]



Ce soir un tweet d'@EmixLea a attiré mon attention (N'oubliez pas de les suivre ♥) :



Non vous ne rêvez pas, Glavil, une marque à l'esprit Rokku, change radicalement de style. Jadis, je me rappelle encore de l'époque où Glavil c'était TuTuHa... - Instant Mémé-
Je suis nostalgique de cette époque, cette fameuse époque où je me serais ruinée pour les marques du Shibuya 109. Elle avait chacune une âme, un style propre. Aujourd'hui ce n'est plus tellement le cas...
Glavil à la base, c'est ça !!

A l'étranger, c'est le magazine Gal Vip qui tire sa révérence... Un autre coup dur pour la communauté. C'était un magazine qui a animé & qui a créé la tendance chez les Gaijin Gyaru.
Toutefois les Gaijin Gyaru je les vois comme des résistants. Toujours là, par amour et passion pour cette mode si peu connue dans le monde. Ils sont là & toujours aussi fort pour promouvoir & faire honneur au style gyaru.

Au final, pour vous, pour moi, où est-ce qu'on va pouvoir dénicher nos inspirations ? Où est-ce qu'on va trouver des vêtements similaires aux boutiques si injustement fermées ? Ce sera les sujets de mes futurs articles. Je pense faire une ou deux parties pour être plus que ce soit plus clair. J'espère que ces futurs articles vous plairont, n'hésitez pas à me suivre sur ma page facebook pour ne pas les rater.

Que pensez-vous de la mode gyaru aujourd'hui ? Des tendances actuelles de Shibuya ?

Kisses & Hugs,

7 commentaires:

Butterfly a dit…

Salut nicole,
Tu nous a fait un super article je trouve,
Je suis bien d'accord avec se que tu dit, et je suis choquer pour glavil, en septembre deja il n'etait plus que l'ombre de meme (;Д;)
j'ai hate de voir la suite!!!

Kat

kumiko l a dit…

Coucou^^ c'est vrai que je regarde pas trop les news à ce sujet mais chui choquée ! Je pensais pas que le Gyaru ce perdait... c'est vraiment dommage 😞 Au final toute les modes jap vont ce ressembler comme chez ns...

Nissah Beauty a dit…

J'avoue il y a quelques années suivre la mode gyaru ( mm si je ne l'appliquais pas forcement) mais avec l'évolution constante de la mode, entre ce qui arrive des Usa, l'effet Kim-K et tt le reste tout s'est essouflé.. Pour être honnête j'aime tjr le coté cute et kawaï mais bcq plus soft, je sais pas si c'est le fait de vieillir lol ( je pense que ça y joue bcq) mais j'ai du mal à me retrouver dans cette mode qui jadis j'adorai..
Hate de voir tes prochains articles!! bisous

Agepoyo [あげぽよ] a dit…

@Butterfly -

Merci beaucoup. Oui... C'est effrayant de voir à quelle allure les marques changent ou disparaissent. A ce train qu'est ce qui va nous rester ?
Bisous !

@Kumiko -

C'est exactement ça. On a plus besoin d'aller au Japon pour trouver de l'originalité alors qu'on l'a déjà chez nous. Tout va extrêmement vite ces jours ci...

@Nissah -

Oui, les marques ont été obligé de se plier au règles du "fast fashion" [H&M, New Look, Forever21...] Le FF c'est moins cher, plus de choix, plus de tailles, avec tout ces critères ça a signé l'arrêt de mort de certaines marques. Leurs seules armes c'étaient leurs originalités, ce vêtement qu'on trouve nulle part ailleurs !
Après intervient aussi la mode actuel, trop simpliste et fade... Du coup les gens se désintéressent de l'originalité pour du basic..

C'est difficile de cumuler les fermetures et de voir ce que devient le 109...

Bisous ma belle <3

Aya - Shabondy a dit…

J'ai vu les news pour CocoLulu, je cherchais justement un pantalon à m'acheter et j'ai été hyper surprise de rien trouver de foufou.
Mais bon, c'est un cycle normal dans la mode, ça évolue puis un jour ça revient. Les gyaru comme on a connu ne sont plus les mêmes mais ça ne veut pas dire qu'elles ne reviendront jamais.

Même si je trouve ça triste de voir que les styles tendent vers du formaté maintenant. C'était toute l'essence du gyaru voire du lolita de se démarquer, de faire front à la pression sociale et là pouf, j'ai l'impression d'un retour aux sources. C'est plat, fade, propret, tout juste mignon.

C'est un peu triste :/

Kieli Heart a dit…

I have to say...other than Himekaji, I really don't like much of the latest Gyaru trends... I miss the old days of bright colors, fun makeup and clothing. Manba is still around but not much of any of the other substyles. DaTura is keeping Onee alive mostly. MA*RS isn't even as fun as it used to be. I've actually been watching and reading older anime, manga and Ageha to find inspirations to try and help bring back some of the original styles. Gyaru was about being yourself and having fun. Not to be like everyone else.
Kieli~♥

Lily Chanel a dit…

Le problème c'est que le style gyaru était un style générationnel, une tendance à vouloir s'opposer au système trop conventionnel du Japon.Toutes les filles que nous suivions ont grandi, ont fondé une famille et sont rentrées dans le rang. Il ne faut pas oublier que les gyarus, bien que mignonnes en apparence, étaient à la base des bad girls, rebelles et filles faciles, donc à partir d'un certain âge c'est ridicule de vouloir continuer cette rébellion. Surtout quand on est maman! Quand j'étais au Japon il y a 3 ans toutes les vendeuses de boutique avaient le style des filles de ageha, happie nuts etc et quand je leur demandais si elles étaient des gal elles me regardaient comme si je les avais insultées! C'est pour te dire... Le problème vient plutôt du fait qu'aucune fille de la génération suivante a repris le relay de cette mode. Et grâce la mondialisation hm, forever 21, topshop newlook se sont installés au Japon et avec leur faible prix les filles peuvent être classe avoir une bonne réputation et distinguée les filles ont choisi! Au Japon la réputation est quelque chose de précieux, tu ne peux pas fair une faute. Les gals représentaient même pas 10% de la population des jeunes! C'était sûr que ce mouvement allait s'éteindre

~~ ~~